Table ronde du CEG concernant le statut et la formation des infirmières

12371188_10208153652188300_160321083987526182_o12357101_10208153651708288_5732883568829935003_o01-12-CEG-Invit-Infirmiers-Bandeau-123-11-CEG-Infirmiers-Bandeau-22

Après un premier « réseautage » organisé en juin dernier, le CEG a décidé de continuer à plancher sur la problématique des soins infirmiers et sur celle du statut des infirmiers et infirmières.

Une table ronde débat a ainsi été  organisée le 15 décembre dernier  à l’Hôpital Vésale à  Montigny-le-Tilleul) en collaboration avec Geneviève Cordier, professeure en soins infirmiers à la Samaritaine (Université du Travail, Charleroi) , et vice-présidente DéFI  Hainaut pour l’arrondissement de Thuin

Nous avions ainsi comme orateurs monsieur Yves Mengal ( vice-président de la FNIB- Fédération Nationale des Infirmiers de Belgique),madame Cécile Dury ( vice-président de FINE -Fédération Européenne des Enseignants en Soins Infirmiers), ainsi que madame Delphine Haulotte , vice-présidente ACN (Association Belge des praticiens de l’art infirmier).

Au cours d’une soirée riche en contenu , au cours de laquelle assistaient bon nombre d’infirmiers et infirmières venus des quatre coins de la Wallonie, ceux-ci ont dressé avec brio et pédagogie les enjeux de demain pour la profession et les soins infirmiers:

-l’urgence d’adapter notre réglementation fédérale (AR n°78) en termes d’accès à la profession à la directive européenne dont l’évaluation est prévue fin janvier 2016;

-l’exigence de clarification des titres des personnes appelées à exercer l’art infirmier (infirmière responsable en soins généraux, infirmière brevetée ) ;

– la nécessité de favoriser une formation de qualité pour nos infirmières au niveau de l’enseignement supérieur court pour une gestion plus efficace de la santé publique à l’avenir (réduction de la morbidité et de la mortalité, réduction des maladies nosocomiales, amélioration de la qualité de soins) ;

-le contexte européen en termes de formation en soins infirmiers dans une perspective de libre circulation;

-la nécessité aussi de tenir compte des besoins actuels et des ressources humaines pour les hôpitaux mais également pour les MR et MRS au sein desquels des infirmières brevetées mais également des aides-soignant(e)s accomplissent également un travail essentiel et de grande qualité;

Madame Véronique Caprasse, députée fédérale DéFI, fit les conclusions de cette table ronde fort intéressante dans la perspective notamment de la préparation du Congrès DéFI de mars 2016 consacré aux matières sociales que le CEG sera chargé de piloter.

liens

  • image
  • image