Note d’analyse n°3 du Centre d’études Jacques Georgin

Le CEG  consacre une note d’analyse n°3 au thème  intitulée: POUR UNE INSCRIPTION DE LA LAÏCITÉ DE L’ÉTAT DANS LA CONSTITUTION.

Outre un rappel des principes de la laïcité des pouvoirs publics en général, on y traite de la question du port de signes convictionnels dans l’enseignement et dans les services publics.

Christophe VERBIST

Directeur du Centre d’études Jacques Georgin

Note analyse III 2019 CEG laicité

liens

  • image
  • image