Note d’analyse n°3 du Centre d’études Jacques Georgin

Le CEG  consacre une note d’analyse n°3 au thème  intitulée: POUR UNE INSCRIPTION DE LA LAÏCITÉ DE L’ÉTAT DANS LA CONSTITUTION.

Outre un rappel des principes de la laïcité des pouvoirs publics en général, on y traite de la question du port de signes convictionnels dans l’enseignement et dans les services publics.

Christophe VERBIST

Directeur du Centre d’études Jacques Georgin

Note analyse III 2019 CEG laicité