Note d’analyse II du Centre d’études Jacques Georgin

La note n°2 fait le point sur le concept « confédéralisme » dans ses acceptations juridiques et socio-politiques.

Le sujet étant périodiquement évoqué à la fois par la presse mais aussi à la table des discussions politiques au niveau fédéral, le CEG a décidé de jeter un Focus plus particulier sur ce dossier en mettant également en évidence la portée du concept si l’on se place côté francophone ou côté néerlandophone (où la NVA est le parti qui est le plus avancé en termes de projet politique avec cette finalité) .

Le CEG entend dépasser la pure objectivité et proposer des pistes de réflexion « politiques » dans le cadre de la Fédération Belgique  face à cette aventure institutionnelle que constitue le confédéralisme.

Christophe VERBIST

Directeur du Centre d’études Jacques Georgin

Note analyse II 2019 CEG confédéralisme

liens

  • image
  • image