Le CEG reconnu comme centre d’éducation permanente par la Fédération Wallonie-Bruxelles!

Partager

Le Centre d’Etudes Jacques Georgin vient d’être reconnu officiellement comme centre d’éducation permanente par la Fédération Wallonie-Bruxelles, pour une période déterminée de trois ans , et ce avec effet au 1er janvier 2021 .

 Cette reconnaissance se concrétise par  l’octroi d’une subvention-traitement permettant d’engager 1 ETP universitaire ainsi que par une subvention de fonctionnement et une subvention d’activités.

Celle-ci est l’aboutissement d’un des cinq chantiers définis en commun en septembre 2014 avec Charles-Etienne Lagasse, lorsqu’il prit la présidence du CEG.Elle constitue une récompense collective.

Le conseil d’administration et l’assemblée générale du CEG dans leur ensemble doivent être sincèrement remerciés pour leur soutien constant tout au long de ces années dans cette quête semée d’embûches.

Nos remerciements plus personnalisés tout d’abord à Olivier Maingain, pour sa confiance de m’avoir désigné comme directeur du CEG après les élections de 2014, à ma prédécesseure, mon amie Marie-Jeanne Riquet qui occupa cette fonction avant moi  , et qui creusa les premiers jalons , et à François De Smet , qui depuis son élection à la présidence du parti  en décembre 2019, n’a jamais manqué de confirmer son soutien à notre travail et de l’inscrire en bonne place dans le plan triennal du parti.

Mais surtout cette réussite , c’est celle de Charles-Etienne Lagasse et de Philippe Binet , respectivement président et vice-président du CEG, avec lesquels j’ai constitué tout au long de ces années ce « bureau du CEG »  qui rigoureusement s’est attelé à refonder le Centre, à multiplier les activités (conférences-débat, matinée d’études….) et les publications, dans la plupart des domaines de l’action publique , avec régularité , afin de se donner les moyens d’atteindre ces objectifs. de la reconnaissance.

Leur force de travail désintéressée a été un précieux concours pour réaliser ledit objectif.

Le CEG entend poursuivre cette finalité qui consiste à être une force de propositions au service de la direction du parti, de ses instances et de ses mandataires, et aussi auprès de la société civile.

Nous avons la conviction que cette reconnaissance nous permettra de passer un palier supplémentaire même si il nous faudra aussi asseoir cette légitimité dans la durée, cela reste l’objectif prioritaire .

Ensemble continuons à élargir le champ des possibles!

Christophe VERBIST

Directeur du Centre d’Etudes Jacques Georgin.


Partager

liens