Conférence du CEG du 23 mars 2017 sur la conciliation vie privée vie professionnelle

 Ce jeudi 23 mars avait lieu notre conférence débat organisée en partenariat avec la section DéFI de Saint-Ghislain, consacrée à la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale.
En l’absence de notre autre orateur, Philippe De Jonghe, Frédéric Hambye, juriste et consultant pour les entreprises a dressé des pistes en vue de l’amélioration du bien-être au travail.
Expert en méditation, il a avantageusement présenté les mérites de cette pratique en entreprise et dans le milieu professionnel afin d’acquérir une meilleure satisfaction au travail et de permettre de meilleures relations avec autrui.
Ont également été évoqués les espaces au travail (open space et espaces sociaux), l’open space apparaissant pour l’orateur comme assez antinomique avec l’homme perçu comme un « animal territorial »
Pour Frédéric Hambye, la question du mieux être au travail est essentielle au regard des statistiques de burn-out et d’incapacité de travail actuellement en Belgique, dans un contexte où la performance a progressivement pris le pas sur la durée du temps passé au travail.
Le centre de gravité s’est en effet déplacé de la durée vers le résultat.
Dans ses conclusions, Serge de Patoul, député bruxellois et échevin à Woluwé-Saint-Pierre, s’est interrogé sur le fait de légiférer ou non sur cette question, rappelant que la France s’est récemment dotée d’une législation permettant d’avoir des moments de déconnexion au travail.

Lise Lefebvre, conseillère politique auprès de notre Centre d’études, et par ailleurs conseillère communale DéFI à Saint-Ghislain, a élaboré une note sur cette problématique par le biais de la politique comparée (Pays-Bas, France, Suède) avec quelques conclusions et pistes possibles pour la Belgique.

Equilibre vie privée – vie professionnelle (2)
Christophe VERBIST

Directeur du Centre d’études Jacques Georgin.


liens

  • image
  • image